Dissonances

Dissonances
Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons, ensemble, un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des parcours de vie vécus par des gens comme vous et nous, des témoignages d’histoires qui ne laissent de traces que dans la mémoire des leurs, des voix dissonantes, des voix d’hommes et de femmes, qui portent un éclairage différent sur nos rêves.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 8h15.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

Compagnie ANNAMAE

émission du 29/06/2021 nombre de lectures : 53 lectures

ALORS, ELLES NE SONT PLUS QU'UNE FLAMME...

AMAnnaMaé, deux danseuses chorégraphes interprètes au style sensible, percutant et singulier, plaçant l’émotion et les racines au cœur de leur travail artistique, empli d’humanité.

L’une, Anna Beghelli, vient d’Italie, l’autre, Maé Nayrolles, de France; l’une vient du hip-hop, du contemporain, l’autre de l’univers du classique.

Les voir évoluer sur scène, c’est approcher le sensible, c’est voir évoluer l’éphémère, sans poids ni attaches. Elles donnent à vivre et à voir ce que le monde, devenu trop dur, ne nous donne plus…des moments d’amour pur empreint de fureur de vivre. L’une d’elle se charge toujours de conduire l’autre, « comme dans l’érotisme » dirait Milan Kundera. Les influences venues des danses hip-hop, contemporaines et classiques se mêlent pour explorer la difficulté et la complexité d’être.

Dévoilant des performances magnétiques, Maé mène, Anna suit. Leurs corps vibrants s’entremêlent dans une chorégraphie inventive, introspective et universelle. Elles ne sont plus, alors,  qu’une flamme. Puis Anna réapparait, avec Maé, l’autre face de son miroir. De cette chorégraphie surgit une force invisible, une présence magnifiée par l’unique AnnaMaé. Ces deux artistes vivent la danse, elles sont grandes à cause de leur passion commune, et nous parlent en silence, sans un mot, pour nous faire découvrir les singularités et les univers de chacune d’elles, interrogeant, à travers leur esthétique épurée et féérique, leur condition de femme, en quête de leur identité,

Nous retrouvons Anna Maé en pleine répétition de leur spectacle Moon…au théâtre de la Baleine, à Onet le Château, en Aveyron

Sur scène leur musicien Michel Ribal fait vibrer ses tambours japonais,… le noir se fait,… la lumière effleure les silhouettes des danseuses,… et nous, nous faisons tout petit,  pour rentrer dans l’univers poétique de la Cie AnnaMaé .


La Compagnie AnnaMaé

Contact : annamae@mailo.com

https://www.helloasso.com/associations/compagnie-annamae

ANNAMAE, vidéo de Valentin Bécouze

Workshop AnnaMaé, vidéo de Romain Cabries

ANNAMAE x Kiraso

Couleurs musicales :

– Gianmaria Testa – Lasciami Andare

– Luz Casal – Historia de un Amor

– Anne Sylvestre – La java des assediques

– Saodaj ‘ – Pokor Lèr

– Danser encore – HK ; reprise de « Les petites mains »

Cette émission est à écouter mardi 29 juin à 18h, mercredi 30 juin à 8h et samedi 3 juillet à 16h sur Radio Saint Affrique.

Vous pouvez la télécharger à votre guise sur le site Dissonances. OVH ainsi que sur la page internet de Radio Saint Affrique.

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

LA COMMUNE N'EST PAS MORTE !

émission du 25/05/2021 nombre de lectures : 177 lectures

La Commune de Paris de 1871 (partie 3/3)

Non, la Commune n’est pas morte !
 
Dernière émission de Dissonances sur la Commune de Paris 1871, la paroles est donnée aux membres du Collectif Communard d’Action Spontanée qui, dans une petite ville du sud de la France, à Saint Affrique, en Aveyron, vont procéder à une déambulation-célébration de la commune de 1871 ; sans drapeaux partisans, les mains chargées de roses et de plaques de rues portant les  noms de communards, ils veulent rappeler que la commune n’est pas que sujet d’étude réservé aux historiens, mois doit surtout être une impulsion à toujours poursuivre les combats pour plus de justice, plus de liberté et de solidarité, des valeurs portées par les communards et qui gardent une actualité indéniable.
La Commune de Paris n’aura duré qu’à peine plus de deux mois. Mais elle aura expérimenté un pouvoir du peuple par et pour le peuple, se faisant laboratoire de démocratie et révolution sociale et culturelle sans précédent au bénéfice des ouvriers, des artisans, avant qu’Adolphe Thiers la massacre durant une semaine sanglante du 21 au 28 mai, il y a tout juste 150 ans…Disso3
 
Couleurs musicales :
-La Commune, (Louis Marchand, Aristide Bruant) par Georges Brassens
-Au cimetière de Levallois, par Michelle Bernard
-Sous les niaoulis, par Michelle Bernard
-La Commune de Paris de 1871, de Jean Edouard par la chorale Six bémol et quatorze demis
-Chanson de jeunes filles, par Rue de la Commune (Il faut venger Gervaise)
-La semaine sanglante, (JB Clément, Pierre Dupont) par la Cie Jolie Môme
-Libertat, (Jean Clozel, Manu Théron)
-Le temps des cerises, (JB Clément, Antoine Renard) par le duo Idik
-La Commune n’est pas morte, 78 (Eugène Pottier, V. Parizot) par Les amis d’ta femme, avec Marc Ogeret, Francesca Solleville, les quatre barbus et la chorale Couac
 
Livres
-Sous le ciel rouge de Mai, Fred Morisse
-Dictionnaire de la Commune, Bernard Noël
-1871, l’Histoire en marche, Editions libertaires
- La semaine sanglante, Michèle Audin
-Histoire de la Commune de 1871, P-O Lissagaray
-La Commune, Louise Michel
-Souvenirs d’une morte vivante, Victorine Brocher
-Etc….
 
Films :
La Commune, de Peter Watkins
Les Damnés de la Commune, de Raphaël Meyssan (Arte)
1871, portrait d’une révolution, de Cédric Condon (France 5)
 
Emissions radiophoniques :
- La Commune de Paris (les 4 premières semaines), Dissonances (1/3)
-Les rêves brisés du printemps assassiné de 1871, Dissonances (2/3)
- En 1971, cent ans après «la semaine sanglante» qui vit l'écrasement de la Commune de Paris, l'historien et écrivain français Henri Guillemin présente en treize conférences télévisées cette page sombre de l'histoire de France. Découvrez ou redécouvrez cette passionnante série en version haute définition restaurée.
 
Sites :
-Archivesautonomie.org (version non censurée du Journal Officiel de la Commune et journaux parus sous la Commune).
-Macommunedeparis.com, blog de michèle audin
Commune-Rougerie 
-Amies et Amis de la Commune de Paris 
 
Dossier :
La Commune en chantant (dossier réalisé par « Faisons vivre la Commune »)
 
Calendrier des évènements pour 2021 autour de la Commune de Paris :
Faisons vivre la Commune !
 
Cette émission est à réécouter mardi 25 mai à 18h, mercredi 26 mai à 8h et samedi 29 mai à 16h.
Vous pouvez la télécharger à votre guise sur le site Dissonnces. Ovh ainsi que sur la page internet de Radio Saint Affrique.

1 commentaire

  • par : Jane Herve le : 24/05/21 à 13:54

    Quelle belle volonté que celle de dire La Commune En Chantant! Quand parviendrons-nous à la revivre?
    Jane

Laisser un commentaire :

COMMUNE DE PARIS 1871

émission du 27/04/2021 nombre de lectures : 231 lectures

Les rêves brisés du printemps assassiné de 1871. (partie 2/3)

1871 (2/3)Nous nous retrouvons pour la seconde émission sur la Commune de Paris de 1871.

 

Tout au long du premier récit, Dissonances a évoqué les évènements parisiens allant du 18 mars jusqu’au soir du 16 avril 1871.

Les hommes, les faits, les sentiments, les idées, la vie quotidienne sont les principaux matériaux de cette seconde émission qui débute au petit matin du 17 avril, alors qu’il ne reste plus que 6 semaines à vivre à la Commune de Paris…, pour finir sur les terribles derniers jours de la semaine sanglante de ce printemps assassiné* de 1871.

 *Formule de Fred Morisse pour qualifier ces 8 jours de répression.

 

Encore merci pour leur collaboration à cette série d’émissions à Sabine Chevallay (voix de Victorine Brocher), à MarieLou Waligorski (voix de Louise Michel), à Bertrand Mangeart (voix de Jules Vallès) et à Jean Vaz (voix de Prosper Olivier Lissagaray).

 

Cette émission est à réécouter mardi 27 avril à 18h, mercredi 28 avril à 8h et samedi 1er mai à 16h.

Le mois prochain, une dernière émission sera consacrée aux chansons de et sur la Commune de Paris de 1871.

 

Couleurs musicales :

- A l’avenir , la chanson de Sidonie, interprétée par Lise Batailler

, musique Mymitchell et Theus Erri

- Almost blue ,Chet Baker

- Le temps des cerises , Marc Ogeret  

- Nothing, Else Matters

- Symphony No.25, 1st mvt, W. A. Mozart

- Sombre Dimanche, The Budapest Cafe Orchestra ,

- La chevauchée des Walkyries, R. Wagner

 

Livres

-Sous le ciel rouge de Mai, Fred Morisse

-Dictionnaire de la Commune, Bernard Noël

-1871, l’Histoire en marche, Editions libertaires

- La semaine sanglante, Michèle Audin

-Histoire de la Commune de 1871, P-O Lissagaray

-La Commune, Louise Michel

-Souvenirs d’une morte vivante, Victorine Brocher

-Etc….

 

Films :

La Commune, de Peter Watkins

Les Damnés de la Commune, de Raphaël Meyssan

 

Emissions radiophoniques :

- La Commune de Paris (les 4 premières semaines), Dissonances (1/3)

- En 1971, cent ans après «la semaine sanglante» qui vit l'écrasement de la Commune de Paris, l'historien et écrivain français Henri Guillemin présente en treize conférences télévisées cette page sombre de l'histoire de France. Découvrez ou redécouvrez cette passionnante série en version haute définition restaurée.

 

Sites :

-Archivesautonomie.org (version non censurée du Journal Officiel de la Commune et journaux parus sous la Commune).

-Macommunedeparis.com, blog de michèle audin

Commune-Rougerie 

-Amies et Amis de la Commune de Paris 

 

Calendrier des évènements pour 2021 autour de la Commune de Paris :

Faisons vivre la Commune !

 

2 commentaires

  • par : Sabine le : 21/04/21 à 20:59

    Wahou ! :) super ! ... ce qui m'a beaucoup émue aussi c'est de connaitre tous les lieux cités du déroulement de cette bataille sanglante , le fort d'Issy , porte de Vanves , Belleville , St-Cloud , Levallois , le 20èm , Boulogne , Neuilly ... etc ... ramenés à l'histoire c'est super intéressant :) ..
    Sabine

  • par : Jean Vaz le : 02/05/21 à 22:53

    Nous avons écouté cet après midi les Dissonances 1 et 2 sur la Commune de Paris (jusqu’à présent je n’avais pas eu un vrai moment de tranquillité pour l’écouter). Bravo à tous les deux, car c’est vous qui portez l’enregistrement et vous faites ça très bien. Dans ton rôle multi-personnages Dani, tu es la meilleure !
    C’est très intéressant et j’attends avec impatience le 3ème pour pouvoir envoyer l’ensemble à un bon nombre d’amis qui vont, je suis sûr, apprécier.
    ¡Enhorabuena !
    Un fuerte abrazo a los dos Juanín

Laisser un commentaire :