Dissonances

Dissonances
Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons, ensemble, un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des parcours de vie vécus par des gens comme vous et nous, des témoignages d’histoires qui ne laissent de traces que dans la mémoire des leurs, des voix dissonantes, des voix d’hommes et de femmes, qui portent un éclairage différent sur nos rêves.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 8h15.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

1971-1981 LARZAC

émission du 23/11/2021 nombre de lectures : 30 lectures

LE COMBAT D'UN TERRITOIRE par JOSEPH PINEAU, coordinateur des Comités Larzac

LarzacFaire une émission pour évoquer le 50ème anniversaire du début de la lutte du Larzac, ce pourrait être l’occasion de donner à entendre un rappel historique; pourtant, rien n’est moins actuel que le profond renouveau  agricole qui se vit, depuis ce combat  commencé en 1971 et terminé en 1981,  sur ce causse aveyronnais.


Dissonances reçoit aujourd’hui, Joseph Pineau, habitant du Larzac, ancien coordinateur des Comités Larzac et  auteur, avec Claude Baillon,  de l’original et très complet ouvrage « Larzac le combat d’un territoire ». Avec Joseph Pineau, nous évoquerons, pendant une heure, le passé de cette lutte d’hier où les paysans, entourés et portés par une foultitude de composantes évoquées ici, ont su résister, créer et gagner.


Joseph Pineau nous donnera aussi sa vision du présent de ce territoire où , alors qu’en  1974 des dizaines de milliers de gens sont venus crier «Faites labour, pas la guerre », aujourd’hui 1300 légionnaires  sont installés dans le camp militaire de la cavalerie, sans que cela ne soulève un vent de révolte…


En 2021, la lutte du Larzac se limiterait-elle à la sauvegarde d’hectares agricoles ?


Cette émission est à entendre mardi 23 novembre (18h), mercredi 24 novembre (8h) et samedi 27 novembre (16h).


L’ouvrage de Joseph Pineau et de Claude Baillon « 1971-1981 ; Larzac, le combat d’un territoire » (5€), est à commander en écrivant à carteLarzac@laposte.net


Vous pouvez retrouver Joseph Pineau lors de la Conférence-Débat :

Commune de Paris et Lutte du Larzac - 4 décembre à MillauCL

2 commentaires

  • par : nicolle et christian ragot le : 24/11/21 à 14:35

    Nous avons apprécié l’émission sur « le Larzac vu par un participant au cœur des lieux de stratégie. »
    Ceci complète nos informations sur ce mouvement que nous avons vécu de manière « périphérique » .
    Sans doute faut -il signaler aussi l’importance pour ce mouvement de l’appui de la Presse nationale et notamment de la presse contestataire: canard enchaîné , Charlie Hebdo …
    celle-ci infiltrait les universités en particulier celle de Vincennes en pleine effervescence. J’y ai vu les affiches de soutien et les slogans qui les accompagnaient… Gardarem Lo Larzac dans l’esprit 68 ce qu’a très bien signalé votre interlocuteur. et aussi les grands regroupements hippies et compagnies au Raja del Gorp où Mitterand s’est fait conspué (il en a gardé un bon souvenir!!!)

    Je ne peux m’empêcher de rappeler que nous avons amené sur place Jean Cabut dit Cabu dès 1971. « La peste kaki » voilà le titre de la première BD sur le sujet.
    et qu’en même temps il évoquait la démolition programmée des Halles de Millau , ainsi évitée par nos interventions auprès du maire Manuel Diaz.

    Plein de souvenirs qui, avec le temps, deviennent au vu de l’actualité de 2021 selon , une petite parenthèse ou une lutte profanée : autoroute , viaduc, , futur lycée, photovoltaïques zone industrielle et…
    installation des légionnaires en échange de la priorité d’achat auprès des paysans locaux, des fournitures nécessaires pour les cantines scolaires et autres.. (décidée avec l’appui de… J.Bové!!!)
    Chaque petite histoire construit l’Histoire !

    en conclusion , nos salutations à Joseph Pineau que nous rencontrerons avec plaisir …à l’occasion de notre migration.?

    bises et encore merci pour ce rappel d’un moment de liberté

    nicolle et christian ragot

  • par : Joseph Pineau le : 24/11/21 à 14:37

    Bjr,
    Merci pour vos commentaires. Tout à fait d’accord pour le rôle de la presse nationale, sans le Canard Enchaîné il n’y aurait sans doute pas eu le journal « Gardarem lo Larzac ».
    Au plaisir de se rencontrer à Saint Martin du Larzac …
    Joseph Pineau

Laisser un commentaire :