Radio Fleurine

Série Documentaire radiophonique consacrée au Roquefort

 

Un rendez-vous mensuel d'une heure pour explorer, ensemble, les anfractuosités de l'écosystème roquefortais ( histoire, paysage, organisation et pratique sociales, goûts et saveurs, arts et productions culturelles, ect.) Du roquefort a toutes les sauces !

Radio Fleurine - Du Roquefort sur le bout de la langue #2

émission du 23/12/2020 nombre de lectures : 24 lectures

BIBLIOGRAPHIE DE ROQUEFORT

SUR LE BOUT DE LA LANGUE

 

 

 

François Rabelais : cité par Elian Judas Finbert (v. ci-dessous).

 

Marc-Antoine Girard de Saint-Amant : Œuvres complètes. Nouvelle éd. publiée sur les manuscrits inédits et les éditions anciennes. Vol. 1, Classic Reprint (2018).

 

Marquis de Vauvert, poème cité in Robert Aussibal, Les Caves de Roquefort (1984).

 

Diderot et d’Alembert, La Grande Encyclopédie (1751-1772).

 

Le Dictionnaire de Trévoux (1704-1771).

 

Claude Peyrot, Les Quatre saisons ou Les Géorgiques patoises (1781).

 

Jacques Peuchet, Dictionnaire universel de la Géographie commerçante (1798-1799).

 

Balthazar Grimod de La Reynière, Joyeuse encyclopédie anecdotique de la gastronomie (1786).

 

Casanova, Mémoires (1789-1798).

 

Jules Lecomte, Lettres sur les Ecrivains français, par Van Engelgom de Bruxelles (1837).

 

Emile Zola, Le Ventre de Paris (1873).

 

Arthur Rimbaud, correspondance avec Ernest Delahaye (1875).

 

Joris-Karl Huysmans, A vau-l’eau (1881).

 

Guy de Maupassant, « En lisant ». Journal Le Gaulois (9 mars 1882).

 

Léon Bloy, Le Désespéré (1887).

 

M. Fournier, poète saint-affricain  : Lou Rocofor, poème isolé (3 janvier 1915).

 

Elian Judas Finbert, « La vie pastorale, brebis et bergers ». Les Cahiers ruraux, I (1942).

 

Curnonsky, La table et l’amour : nouveau traité des excitants modernes (1950).

 

Gaston Derys : cité dans une plaquette Roquefort Société non datée (critique gastronomique de l’Entre-deux-guerres, à partir de 1929).

 

Henri Pourrat, L’Aventure de Roquefort (1955).

 

Jean Giono, L’Iris de Suze (1970).

 

Georges Pérec, Tentative d’inventaire des aliments liquides et solides que j’ai ingurgités au cours de l’année mil neuf cent soixante-quatorze (1974).

 

Manuel Vasquez Montalban, Les recettes de Pepe Carvalho (1989).

 

Maria Rouanet, Petit traité romanesque de cuisine (1997).

 

Lucas Courage, Connexions Secrètes (2019).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :