Puta de Femna!

"Putain d'bonne femme!" en occitan, à l 'origine, c'est un "tendre surnom" pour la gent féminine. Pour vous, on le transforme en grondements et en rugissements qui monteront à vos oreilles comme autant de voix insoumises... Au moins, on l'aura mérité ce surnom! RDV tous les mois au gré de textes enflammés, de chansons qui dépotent et d'interviews innopinées.

 

Cette émission est en pause à durée indeterminée. Snif.

 

L'Argentine rebelle

émission du 13/04/2013 nombre de lectures : 339 lectures

Les usines récupérées après la crise de 2001 et l'exemple de la Brukman

 

* Les 19 et 20 décembre 2001, des dizaines de milliers d’Argentins descendaient dans les rues et chassaient du pouvoir deux gouvernements successifs. Le destin d’un pays qui était en chute libre après 15 ans de néolibéralisme sauvage en un bref zapping télé.

 

*Entretien avec Flora qui s'est rendue sur place 4 mois en 2012 et notement sur le site de l'usine textile de la Brukman, récupérée par ses ouvrières depuis plus de 10 ans.

 

En 2001, pendant la crise financière argentine, les ouvrières de cette manufacture de vêtements occupent leur usine désertée par les patrons et continuent la production sur le modèle autogestionnaire. Ces simples couturières font alors de Brukman non plus le nom d’un entrepreneur exploiteur, mais le symbole d’un nouveau mode de travail et de production : celui des travailleurs sans patron.

 

zik: tango, violeta parra, el hijo de la cumbia

 

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :