La Cour des Contes

La Cour des Contes

« Cécile Blanche, au travers des contes, vous parle d’horizons lointains ou proches, invisibles ou ignorés. Elle vous entraîne, grâce aux mythes, dans d’autres cultures, d’autres modes de pensée. L’occasion, aussi, de découvrir des musiques d’Ailleurs »

Ce qui n'est pas en podcast sur radio saint affrique, est sur mon site blanchefleche.com  : les peuples premiers.

 

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le premier vendredi du mois à 21h00.
  • deuxième diffusion le mardi suivant à 10h00.

Voyage dans l'univers des femmes

émission du 02/12/2016

Femmes et anthropologie

Pour répondre à la question : pourquoi le sort des femmes est soumis aux règles élaborées par les hommes, et elles ne sont pas tendres, j'ai convoqué Françoise Héritier, anthropologue qui a consacré à cette question 2 tomes intitulés "Masculin/féminin". Du biologique au sociologique en passant par les diverses cultures de notre espèce,Françoise Héritier ouvre de vastes horizons à notre réflexion

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

Voyage dans l'univers des femmes

émission du 04/11/2016

Première émission : la femme sauvage

D'une façon ou d'une autre, le pouvoir des femmes est plus limité que celui des hommes avec une dévalorisation de leurs capacités. La question : pour quoi une telle , une géné ralisation de l'infériorisation des femmes dans les sociétés. La conviction : si l'on ne change pas le regard sur les femmes(y compris le regard que les femmes portent sur elles-mêmes) nous ne changerons pas la société mondialisée qui nous conduit à l'anéantissement. Pour apporter quelques éléments de réponse je m'aiderais des écrits tels que ceux de Françoise Héritier qui dans son livre "Masculin/Féminin" aborde la "pensée de la différence". Mais aussi Starhwak, militante écologiste...et d'autres encore.

Mais pour commencer je vais parler d'un livre apparemment trés connu : Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estès...pour vous en dire tout le bien que j'en pense

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :