L'Heure Fantastique

L'Heure Fantastique

Une émission réalisée par Lucile Peyre, et diffusée (à peu de choses près) tous les deux mois, en alternance avec A Rebrousse-Poil.


  • première diffusion le 2ème samedi du mois à 16h00.
  • deuxième diffusion le lundi suivant à 20h00.
  • troisième diffusion le mercredi suivant à 11h00.


 

L'Heure Fantastique c'est :

- Un petit tour par les oeuvres du fantastique, de la science-fiction et de l'imaginaire en général, autour d'un thème donné.

- L''interview du fan, à la découverte de l'univers d'un fan.

- Le "film de pucelles", critique sympa (ou pas) des films pour jouvencelles, une chronique prise en charge avec héroïsme par Magali.

- Les conseils et astuces pour survivre à la fin du monde, repousser une invasion alien ou bien préparer son voyage dans le temps.

- Et depuis peu deux nouvelles chroniques: la bibliothèque jeunesse de la fantastique Coralie et la chronique de la débutante de Karine.

 

La saison 4 de l'Heure Fantastique touche à sa fin avec cette dernière émission du mois de juin. Et c'est même la toute, toute dernière puisque l'émission se termine.

Mais pas de panique, toutes les émissions des saisons 1, 2, 3 et 4 sont en podcast ci-dessous.

 

 

l'Heure Fantastique du 11 octobre 2014

émission du 11/10/2014 nombre de lectures : 837 lectures

OCTOBRE 2014: L'HEROÏC FANTASY

Une promenade dans les terres du mileu ou sur les chemins des sept royaumes de Westeros, ça vous tente? Suivez moi!

On enchainera par l'interview du fan, avec Quentin qui nous parlera des jeux de rôle, puis le film de pucelles: Georges et le dragon.

On terminera par quelques conseils sur la meilleure manière de se lancer dans une quête héroïque.

C'est parti!

 

10 commentaires

  • par : shams le : 11/10/14 à 01:45

    chapeau lucile, j'aimerai bien savoir combien de pages tu a du écrire pour la réalisation de cette émission


  • par : Lucile le : 11/10/14 à 13:26

    Merci Shams. Pour répondre à la question ça faisait une dizaine de pages, et à peu près deux mois de boulot de préparation (et encore là il n'y avait que l'interview du fan, en décembre il y aura beaucoup plus d'interviews dans la spéciale Goal of the dead)

  • par : Jacquou le croquant le : 12/10/14 à 10:41

    Super Lucile , Je sais maintenant quoi emporter lors de ms randonnées !!!

  • par : Marcel le : 12/10/14 à 10:56

    Game of Thrones serait une caricature des péripéties de nos gouvernants, je ne suis pas du tout d'accord,Game of Thrones est beaucoup plus humain mais moins rigolo !!!

  • par : Le commentaire du fan le : 16/10/14 à 11:28

    Bravo et merci Lucile!

    Encore une excellente émission dans laquelle tu as su éviter les pièges que te tendaient le sujet. Car la Fantasy et ses multiples sous-genres ne sauraient faire l'objet d'une seule émission tant il y a disserter. Il est donc naturel de parler de ce qui en est le fondement avec J.R.R. Tolkien et de son succès actuel avec G.R.R. Martin. (étrange similarité pourtant fortuite dans ces initiales...)

    Petite précision en ce qui concerne la saga de l'américain qui s'intitule en réalité "A Song of Ice and Fire", "A Game Of Thrones" n'étant le titre que du premier tome. Il est assez important de le signaler parce que l'on comprend au fil du récit que si complexes soient elles, les batailles pour le trône de fer ne sont que des broutilles politiciennes face au véritable défi que rencontreront bientôt les hommes de tous bords quand "l'Hiver viendra".
    C'est un parallèle facile avec les lieux de pouvoirs où se décident non plus l'avenir d'un pays, mais simplement l'octroi (j'emploie ce mot ancien à dessein) de charges et de privilèges au sein d'une démocratie mâtinée d'aristocratie. Si la forme à changé en deux siècles, le fond est toujours le même en fin de compte... Ainsi, Chez GRRM, la menace avance sur le monde et les hommes courent après une chimère: Celle du contrôle du pouvoir. Sauf que Frank Herbert écrit "que l'on contrôle une chose que si on peut la détruire" (Dune). Qui a le pouvoir de détruire dans la saga? On le saura bientôt j'espère. Dix ans que je l'ai commencée et j'aimerais en voir la fin!

    En ce qui concerne Tolkien, tout a déjà été dit. Mais tu as raison de remarquer que le véritable héros est Sam Gamegie. Il en va de même dans beaucoup d’œuvres de fantasy. Le héros finit par se révéler au lecteur alors que la quête touche à sa fin. Et dans ce cas, si la quête, le but précis est défini au départ, il conduit invariablement à la découverte de soi et à la révélation de son destin. Le chemin importe plus que la destination finalement. Prenons le cas de Sam et Frodon: ils sont des héros parce qu'ils détruisent l'anneau? Je ne crois pas. Ils deviennent des héros parce qu'ils entreprennent ce long et périlleux voyage. Et s'ils avaient échoué au pied de la montagne, ils auraient juste été des héros oubliés, mais des héros quand même. D'ailleurs, Boromir n'en est il pas un lui qui meurt dans un vain combat pour racheter son honneur? Ce n'est pas l'accomplissement d'une tâche qui fait le héros sans quoi le mage Rincevent (Les Annales du Disque-Monde- Terry Pratchett) serait le plus grand de tous. Or c'est un incapable couard doué de la qualité rare à survivre aux pétrins dans lesquels il se fourre. Non. Le Héros a des valeurs: celles dont fait preuve Sam Gamegie tout au long de son voyage aux côtés de son ami...

    Pour conclure (mais peut on vraiment conclure sur le sujet?) je dirai que chacun peut être un héros, qu'on peut tous vivre une aventure à notre niveau et que l'important n'est pas forcément ce qu'on réalise mais l'acharnement et la volonté que l'on y met. Tout le monde ne peut être l'élue comme Buffy. Mais des Alex, il y en a des milliers et on peut tous le devenir. Il faut juste franchir les obstacles et ne pas les contourner. Mettons de la fantasy dans nos vie, devenons des héros...

    PINAGE!!!

  • par : KariNette le : 19/10/14 à 15:11

    Comment dire ?
    Pour moi, l’œuvre de Tolkien a longtemps été une sorte de mur infranchissable qui me tétanisait.
    La grande lectrice que j'étais adolescente a bien tenté de lire Le seigneur des anneaux, mais sans dépasser les 20 premières pages je crois.
    J'étais trop habituée au réalisme social d'un Zola que je dévorais à cette époque, pas prête à perdre mes repères, à me plonger dans une cosmogonie aussi dense et étrange...
    Des années plus tard (je ne dirai pas combien !), quand les films de Peter Jackson sont sortis, je n'étais pas plus prête.Je ne les ai donc pas vus.
    Enfin, jusqu'à il y a quelques mois, poussée à la fois par une pression amicale (!) et par ma curiosité grandissante envers tout un pan de la culture qui m'échappait jusqu'ici, j'ai "cédé". J'ai regardé La communauté de l'Anneau. Sans grand enthousiasme au début, je confesse.
    Mais j'ai aimé ! J'ai aimé mais je suis restée sur ma faim, frustrée de ne pas forcément tout saisir des enjeux de l’œuvre, de la destinée des personnages... Un peu K.O. aussi face au foisonnement d'un univers qu'il me faut complètement découvrir.
    Pour plein de bonnes ou de moins bonnes raisons, je n'ai pas poursuivi, je n'ai pas vus les 2 autres volets de la trilogie.
    Pas encore, disons. Parce que je le proclame haut et fort : je vais me jeter dès que possible sur les 2 films qui restent !
    D'abord parce que j'ai aimé le premier, je le redis. Et aussi parce que grâce à ton émission, je comprends un peu mieux toute la puissance de l’œuvre.
    Elle est vertigineuse, envoûtante et fascinante. Et que je regarderai maintenant d'un autre œil cette quête et surtout le parcours de ces héros.

    Un grand merci d'avoir ôté quelques pierres de ce mur que j'ai hâte d'aller gravir ! Et bravo pour cette belle émission.

    Ah oui, j'oubliais : Game of thrones, dans une moindre mesure, produisait à peu près le même genre d'effet "repoussoir" sur moi jusque maintenant.
    Hier, j'ai fait l'acquisition du Tome 1... Comme quoi, il n'est jamais trop tard pour décourvrir l'heroïc fantasy ;)


  • par : Laura le : 21/10/14 à 17:44

    J'ai beau connaître par cœur, t'écouter me raconter Le Hobbit et Le Seigneur Des Anneaux m'a fait replonger aussitôt dans l'univers de Tolkien.

    Et puis j'aime trop la bande originale. Trop belle !

    Merci Lucile pour cette heure en ta compagnie. Du pur bonheur !

  • par : Coralie le : 22/10/14 à 16:44

    Merci Lucile pour cette belle émission.
    La bande son est magnifique. J'ai beaucoup aimé ton hommage à Sam. Parce qu'effectivement, ce ne serait pas pareil sans Sam.
    Merci pour cette heure bien trop vite passée. Et à très vite, pour la prochaine émission.

  • par : Myon le : 01/11/14 à 16:08

    J'ai envie de revoir le SDA et le Hobbit (je crois que j'arriverai jamais à lire le SDA par contre), j'ai adoré la version du générique de GoT que tu nous as dénichée, donc mission accomplie ! Le discours de Sam est toujours aussi émouvant, et j'approuve ton analyse^^
    Bref, chouette émission !

  • par : Benoit le : 01/01/15 à 18:43

    C'était bon. Rien d'autre à ajouter. Si : merci.

Laisser un commentaire :