L'Heure Fantastique

L'Heure Fantastique

Une émission réalisée par Lucile Peyre, et diffusée (à peu de choses près) tous les deux mois, en alternance avec A Rebrousse-Poil.


  • première diffusion le 2ème samedi du mois à 16h00.
  • deuxième diffusion le lundi suivant à 20h00.
  • troisième diffusion le mercredi suivant à 11h00.


 

L'Heure Fantastique c'est :

- Un petit tour par les oeuvres du fantastique, de la science-fiction et de l'imaginaire en général, autour d'un thème donné.

- L''interview du fan, à la découverte de l'univers d'un fan.

- Le "film de pucelles", critique sympa (ou pas) des films pour jouvencelles, une chronique prise en charge avec héroïsme par Magali.

- Les conseils et astuces pour survivre à la fin du monde, repousser une invasion alien ou bien préparer son voyage dans le temps.

- Et depuis peu deux nouvelles chroniques: la bibliothèque jeunesse de la fantastique Coralie et la chronique de la débutante de Karine.

 

La saison 4 de l'Heure Fantastique touche à sa fin avec cette dernière émission du mois de juin. Et c'est même la toute, toute dernière puisque l'émission se termine.

Mais pas de panique, toutes les émissions des saisons 1, 2, 3 et 4 sont en podcast ci-dessous.

 

 

L'Heure Fantastique du 8 décembre 2012

émission du 08/12/2012 nombre de lectures : 529 lectures

DÉCEMBRE 2012: LES ZOMBIES

12 commentaires

  • par : Toto le : 11/12/12 à 19:44

    Même pas peur !!!

  • par : Audrey le : 12/12/12 à 16:42

    Une émission qui commence par Thriller ne peut qu'être une réussite...Bravo pour ta "reconversion" radiophonique, je trouve qu'elle te va comme un gant !!

  • par : Michael le : 12/12/12 à 17:46

    Moi je connais un zombi et il est pas beau à voir!

  • par : Natacha Peyre le : 17/12/12 à 19:13

    Sympa l'émission de ma cousine.

  • par : Django Gypsy le : 18/12/12 à 20:16

    Zombi,Zomba.Cada dia te quiero mas....

  • par : Eric-Emmanuel le : 20/12/12 à 16:47

    Est ce la peur de mourir qui a fait que le mort vivant est sorti de notre imagination ?

  • par : Wi-fi le : 23/12/12 à 11:06

    Moi je préfère les histoires du Roi des chats.

  • par : Daryl Dixon le : 14/11/13 à 17:40

    Vive walking Dead:) bonne emission

  • par : Daryl Dixon le : 14/11/13 à 17:40

    Vive walking Dead:) bonne emission

  • par : Lo le : 13/02/14 à 22:17

    J'ai adoré cette émission et en plus, pour une fois, j'ai presque tout lu/vu donc je peux donner mon avis.

    Notamment sur The Walking Dead, la série, que j'adore. Et du coup, je suis pas du tout d'accord.
    Je n'ai pas lu les BD (même si je me suis beaucoup documentée dessus après le début de la série), mais je trouve que Rick n'est pas du tout le stéréotype Bon père de famille, Héros de l'Amérique que tu décris.

    Pour moi toute la complexité du personnage de Rick se tient dans le fait qu'il est en perpétuel questionnement entre, d'un côté,ce qui est juste, et de l'autre, ce qu'il faut faire pour protéger les siens
    Un combat entre le Leader d'un groupe qui doit prendre des décisions difficiles pour survivre et Le père qui essaie d'inculquer des valeurs à son fils.

    Par contre, c'est vrai, que plus la série avance, et moins la psychologie des personnages est mise en avant. Du coup je vais me mettre aux BD.

    (C'était long, désolé)


    Zombie Vs Vampire : The winner is Zombie ! (avis purement personnel : moins culcul la praline / plus lent et sans neurones donc plus facile à tuer !)

  • par : Nine le : 14/02/14 à 22:04

    Un agréable voyage entre deux mondes que cette émission.
    Elle soulève néanmoins quelques questions:

    1/Les zombies seront ils une réelle menace?
    2/Comment, pourquoi et où apparaîtront ils?
    3/Quel sera leur impact sur l'ensemble de l'écosystème?

    1/ Je crois difficilement à la menace physique du zombie. Certes, dans 28 jours plus tard, ils sont rapides et très forts, caractéristiques de plus en plus répandue dans les interprétations récentes de ces créatures (World War Z pousse cette vision à l'extrême), mais de mon point de vue ces "êtres" dépourvus de volonté ne font fonctionner leur corps que par des réflexes et des automatismes sans intention motrice. Je crois que l'instinct de survie jouera en faveur du vivant même si tout finit par mourir et c'est bien ainsi.

    2/ L'origine première des zombies est aussi vaudoue, ne l'oublions pas. Un zombie est un esprit ramené des morts, ou un vivant à l'esprit désincarné, pour servir le sorcier invocateur comme un esclave. C'est d'ailleurs sous cette forme qu'il apparaît dans la culture américaine, en Louisiane notamment où est installée la plus importante communauté créole descendante directe des esclaves caribéens, avant les oeuvres de Romero. Le contexte de la Guerre Froide et la psychose créée par la course aux armements chimiques et biologiques génèrent ce passage du zombie "mystique" au zombie "scientifique". Malgré tous les traités interdisant ce type d'arme, il est de notoriété publique qu'elles sont développées dans bon nombre de pays et l'exemple récent de la Syrie est manifeste à cet égard. Un accident comme il en a été rapporté dans différents laboratoires russes, américains, voire français serait potentiellement déclencheur d'une épidémie dans une zone de forte densité de population, créant les conditions d'une propagation catastrophique pour notre civilisation.

    3/ La première conséquence d'une pandémie serait bien sûr l'arrêt complet du système. Plus de pétrole, plus d'exploitation minière, donc plus d'énergie pour faire fonctionner tout ce qui en nécessite. En clair, plus moyen de polluer la planète comme nous le faisons aujourd'hui. La nature reprendrait peu à peu ses droits dans des zones investies par l'Homme, les animaux retrouveraient des territoires plus nombreux et l'incapacité des zombies à chasser (avouons le!) permettrait à une nouvelle chaîne alimentaire de voir le jour et de prospérer.

    Pour conclure sur les zombies, je trouve que la fin de Shaun of the Dead pose LA problématique d'une pandémie "zombie": jusqu'à quel point peut on appliquer le principe de précaution quand le monde découvre que les "infectés" ne sont pas si dangereux? Cette question de la réaction face à l'"inconnu" n'a trouvé qu'une réponse jusqu'à ce jour dans l'histoire de l'humanité: dans le doute, exterminons, ça ne peut pas nous faire de mal...


    J'ai été encore plus long que Lo...Mais c'est parce que le sujet m'intéresse!

    P.S: Les vampires dépourvus d'âme n'en sont pas moins conscients, et peut être est ce là leur plus grand tourment, d'où Twilight...














    Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnn!!!!

  • par : GLT5555 le : 16/06/14 à 15:54

    Côté BD : Cryozone

Laisser un commentaire :