Dissonances

Dissonances
Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons, ensemble, un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des parcours de vie vécus par des gens comme vous et nous, des témoignages d’histoires qui ne laissent de traces que dans la mémoire des leurs, des voix dissonantes, des voix d’hommes et de femmes, qui portent un éclairage différent sur nos rêves.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 8h15.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

A.F.F.I.R.M.É.E.S !!!

émission du 26/05/2020 nombre de lectures : 351 lectures

Avec Marie Joulié

L’association AFFIRMEES, basée à Capdenac (Aveyron) porte un nom qui est l’acronyme des premières lettres de Accompagnement, Femmes, Formation, Insertion, Revalorisation, Mobilisation, Ecoute, Egalité et Solidarité..

Composée d’un groupe d’une trentaine de bénévoles, elle assure, en milieu rural,  un service de proximité d’écoute, d’accompagnement et d’insertion en faveur des jeunes filles et des femmes en galère, qu’elle soient bénéficiaires du RSA, femmes au foyer, victimes de violences physiques ou psychologiques, de harcèlement, d’exclusion sociale et/ou d’exclusion professionnelle,

Aujourd’hui, Dissonances reçoit Marie Joulié, présidente et co-fondatrice de AFFIRMEES.

Elle nous explique comment et avec quels moyens l’association permet aux femmes d’accéder à une autre étape de leur projet de vie, et de retrouver leur place de femme à part entière.

Ses spécificités sont l’intervention en monde rural, un dégout  total des injustices qui frappent les femmes, plus particulièrement celles des milieux populaires, et une inventivité associative dont va nous entretenir  Marie Joulie.affirmées

 

Pour aller plus loin :

Association A.F.F.I.R.M.E.E.S.

 Mairie, 1 avenue Albert Thomas 

 12 700 Capdenac-Gare

06 06 42 57 75

 asso.affirmee@gmail.com

L'équipe de l'association AFFIRMEE a le plaisir de vous présenter le journal du 1er semestre 2020 "la gazelle s'AFFIRME", vous pouvez le lire en cliquant sur ce lien.

https://madmagz.com/fr/magazine/1720904  

Couleur musicale :

- Juste une femme, Anne Sylvestre

- Noémie de Lattre nous parle de la langue française

- L’hymne des femmes, Compagnie Jolie Môme

-Canción sobre la Huelga Feminista Internacional del 8 de Marzo de 2018 (CNT de Palencia)

- Lettre à ma fille ; Idir (texte de Grand Corps Malade)

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

LA REVOLUTION DES OEILLETS

émission du 28/04/2020 nombre de lectures : 339 lectures

25 avril 1974 au Portugal. CARLOS DINIS témoigne

Nous sommes au petit matin du  25 avril 1974,

De jeunes officiers et sous officiers, regroupés dans le Mouvement des Forces Armées parviennent à renverser le régime fasciste dans la nuit du 24 au 25 avril , mettant fin à 48 longues années de dictature dont les 13 dernières marquées par des guerres coloniales.

L’espoir est immense : une vraie révolution progressiste et démocratique  est en cours au sein d’une population décidée à sortir d’une longue nuit d’interdits, de répression et de misère.

Notre invité, CARLOS DINIS, a vécu ces années de dictature ainsi que cet espoir de la révolution du 25 avril.

Refusant de participer à la guerre en Angola, alors colonie portugaise, il prend le chemin de l’exil pour fuir les geôles fascistes.  Il rejoint d’autres exilés en suède.

Là-bas, il apprend le coup d‘état du 25 avril. Aussitôt, il prend la décision de rentrer au Portugal et de s’investir dans la révolution.

Aujourd’hui, CARLOS DINIS, va nous conter sa désertion, son exil, ses 19 mois d’espoir aux côtés de  tout un peuple décidé à  reconquérir le cours de sa propre destinée.

Il nous parlera aussi des années post-révolution, et  de ce qu’il reste aujourd’hui, au Portugal,  de cette révolution des œillets, de cet espoir du 25 avril 1974.Mont CD


 

Illustrations sonores :

 -A bola, interprétée par Luis Cila (Paris, 1970)

 -Portugal -Fado tropical, interprétée par Georges Moustaki

 -Cantiga do fogo e da guerra, interprétée par Jose Mario Branco

 -Quando me sinto so, interprétée par Mariza

 -Grandola vila morena, interprétée par Jose Afonso (1983)

  

Cette émission, réalisée par Josef Ulla,  est diffusée sur les antennes de Radio Saint Affrique mardi 28 avril à 18h,  mercredi 29 avril à 8 h et samedi 2 mai à 16h.


1 commentaire

  • par : Christian R le : 29/04/20 à 22:59

    merci à la Révolution des Oeillets. Rappels très sympathiques et chansons magnifiques.

Laisser un commentaire :

CHATELDON

émission du 24/03/2020 nombre de lectures : 272 lectures

UN VILLAGE QUI MISE SUR LA CULTURE

Châteldon, en Puy de Dôme, une commune de 800 habitants qui donne une place prépondérante à la culture, s’éloignant ainsi des chemins qui mènent à la servitude, comme aurait dit Albert Camus.

Dissonances s’y rend pour suivre les travaux d’écriture de Fred Morisse, en résidence d’auteur à Châteldon, ce pays niché entre la vallée de la Dore et les contreforts des Bois Noirs, une petite cité de caractère qui a justement un sacré caractère.

Là, depuis 2000, chaque année la mairie accueille, pendant 3 mois, dans un cadre exceptionnel, des écrivains en résidence. Ils sont choyés, accompagnés, et parfois invités à s’installer à demeure. Certains l’ont fait comme Christine Flament.

Nous entendrons Patricia Chataing, adjointe au maire, Caroline Dalet, élu municipale et aussi conseillère départementale ainsi que Pascale Pointard, conseillère responsable de la commission culturelle jusqu’à ces dernières élections, nous expliquer comment on arrive à faire vivre un village en misant sur la culture et le savoir.

Alors que les élections municipales sont closes, voilà, chers nouveaux élus de France et de Navarre, de quoi vous donner des arguments pour que vos conseils municipaux fassent de la culture un point fort de leur mandature à venir.

Quant à Fred Morisse, durant sa gestation de trois mois à Châteldon, il a peaufiné l’écriture de son magnifique roman jeunesse « Sauvons les animaux du zoo ! », co-publié aux éditions Chants d’Orties et Le Bas du Pavé. Les faire-part de naissances sont partis. Son arrivée est prévue pour le 24 avril, et il sera disponible dans toutes les bonnes librairies de France.

Mais n’allons pas trop vite…. repartons à Châteldon, pour vivre la genèse de cette aventure.

chateldon

 

Pour aller plus loin :

 

-« Sauvons les animaux du Zoo ! »

 

-Résidence d’écrivain à Châteldon

 

-Christine Flament 

 

 

 

 Illustrations sonores :

 

-Devant la télévision, de et par Robi & Co

 

-Le zoo, Bernard Dimey/Jehan Cayrecastel

 

-L’ombre, de et par Leïla Huissoud

 

  

 

Cette émission, réalisée par Josef Ulla,  est diffusée sur les antennes de Radio Saint Affrique mardi 24 mars à 18h,  mercredi 25 mars à 8 h et samedi 28 mars à 16h.


 

3 commentaires

  • par : Anne-Marie le : 22/03/20 à 22:12

    Très joli reportage; plein de charme et d'idées nouvelles Il donne envie de visiter la région
    ;
    merci
    Anne-Marie Citton

  • par : Francis B le : 23/03/20 à 21:58

    Bonjour,
    vous savez sans doute que dans ce village a vécu Pierre Laval, un des personnages les plus influents du régime de Vichy.
    Comme quoi, ce sombre passé n'empêche pas les belles fleurs de la culture de repousser. Encourageant.
    Bon courage.
    Francis Bonnefous

  • par : Christian R le : 30/03/20 à 15:58

    J’ai voyagé » hier à Chateldon en Auvergne, dans ce village de gauche égalitaire pour des causes sympathiques… Vous nous avez ramené dan une région magnifique du Sanct ou j’avais tenté dans les années 1960 une expérience d’auto construction écologique, avec équipements de capteurs français solaires à 1500m d’altitudes, vendu depuis car difficile à maintenir en état? Bises. =

Laisser un commentaire :