Dissonances

Dissonances

Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons ensemble un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des voix dissonantes qui portent un éclairage différent sur nos vies, nos luttes et nos espoirs.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 14h00.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

TOMAS IBAÑEZ

émission du 27/02/2018 nombre de lectures : 395 lectures

VIVRE L'ANARCHISME

L’équipe de Dissonances se déplace à Barcelone ; elle y est accueillie par Tomas Ibañez.
Avec sa voix chaleureuse,  Tomas va nous faire vivre 70 ans d’une histoire qui est la sienne, mais aussi celle d’une partie des espagnols et des français d’aujourd’hui.
De l’Espagne, il en garde les stigmates des réfugiés de l’exil libertaire.
De la France, il nous raconte sa participation au mouvement de Mai 68, et nous fait vivre son implication dans l’émergence d’une pensée anarchiste qu’il veut ouverte. 
Et aujourd’hui, depuis cette Catalogne qui fait la une des médias, Tomas Ibanez, cet aiguillon irrévérencieux de la pensée libertaire, nous fait partager ses réflexions sur un anarchisme sans dogme, sur le pouvoir et la liberté, sur la révolution dans la révolution, et sur les nouvelles formes de luttes.
Dans Dissonances, il sera question de « A cerclé »,  de Mai 68, de Michel Foucault, mais aussi de Catalogne et de ce piège qu’est, pour un esprit libre et libertaire, l’illusion du nationalisme.
Tomas Ibanez nous invite à partager son désir de faire la révolution dans la révolution, à ne pas attendre le grand soir, mais à le vivre, aujourd’hui .

 Tomas

Pour compléter l’émission :
Biographie de Tomàs Ibañez (Le Maitron)
A Contretemps, sur Tomàs Ibañez: http://acontretemps.org/spip.php?rubrique74

Une conférence de Tomàs en vidéo : "Réflexions, approximativement philosophiques, sur l’anarchie, l’anarchisme et le néo anarchisme", janvier 2011 .
Son dernier ouvrage.Nouveaux fragments épars pour un anarchisme sans dogmes
Ecrits sur la situation actuelle en Catalogne.
 
Habillage sonore  :
-« Giriflé, Girofla », Yves Montand 
-« A Galopar », Paco Ibañez (avec Joan Baez !), 1973
-« Escuiten señores » Cristina Pato
-« Il est cinq heures » Leclou (version Lanzman-Dutronc)
-« Para cuando la vida », HK et les Saltimbanques
-« Bambi bend over and bow» de Need Company
 La musique du générique est de Zaragraf 
 
 Cette émission, réalisée par Josef Ulla,  est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6),  mardi 27 février à 18h, mercredi 28 février à 14h ,  et samedi 3 mars, à 15h55.

1 commentaire

  • par : Jean le : 06/03/18 à 23:31


    Je viens d’écouter l’entretien avec Tomás Ibañez : très, très intéressant.Il faut que je le réécoute para sacarle toda la sustancia !

Laisser un commentaire :