Dissonances

Dissonances
Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons, ensemble, un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des parcours de vie vécus par des gens comme vous et nous, des témoignages d’histoires qui ne laissent de traces que dans la mémoire des leurs, des voix dissonantes, des voix d’hommes et de femmes, qui portent un éclairage différent sur nos rêves.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 8h15.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

MARIXOL, 122 ANS DE PRISON !

émission du 23/02/2021 nombre de lectures : 66 lectures

MARIXOL IPARRAGUIRRE... Avec THYDE ROSELL et JEAN-MARC RAYNAUD

Il y a 20 ans,  Thyde Rosell et Jean-Marc Raynaud, créateurs de l’école libertaire Bonaventure sur l’île d’Oléron,  accueillent une maman et son  enfant.

En 2004, Ils apprennent par la presse l’arrestation des parents de cet enfant, suspectés d’être des militants de l’ETA, des étarras.

Cet homme et cette femme sont Mikel Albizu  et Marixol Iparraguirre.

Ils sont condamnés à 20 années de prison par la France.

En 2018, Marixol, depuis sa prison, enregistre le texte dans lequel ETA présente sa dissolution afin de s’inscrire dans le processus de paix voulu par les basques.

En 2020, elle et son mari sont extradés vers l’Espagne.

En juillet 2020, lors d’un premier procès  en Espagne , elle écope de 122 années d’incarcération.

Tout au long de cette émission, avec Thyde Rosell et Jean-Marc Raynaud, enregistrés au téléphone, nous aborderons les condition de détention des prisonniers politiques.

Comment une justice peut-elle être réparatrice quand elle soumet des femmes et des hommes à des peines, qui, de l’avis de spécialistes internationaux  de politique pénitentiaire et pénale,   s’apparentent à des peines de mort lente ?

Un gout de revanche ne planerait-il pas dans les coursives des prisons de France et d’Espagne ?

 MarixolCette émission est diffusée sur Radio Saint Affrique mardi 23 février à 18h, mercredi 24 février à 8h et samedi 27 février à16h.TRJMR

 

Pour aller plus loin :

 

-Texte de dissolution de l’ETA, en français .

 

-Texte de Thyde Rosell (mars 2020) paru dans le Monde Libertaire.

 

-Chaîne humaine de 2000 personnes pour les prisonniers basques (AFP 9 janvier 2021)

 

-Portail d’informations sur les prisonniers politiques

 

-Site des familles et amis des prisonniers politiques basques.

 

http://www.etxerat.eus/index.php/fr/nouvelles/3215-nous-nous-joignons-a-l-appel-de-bake-bidea-pour-une-grande-mobilisation-a-bayonne-le-9-janvier

 

Adresse pour écrire à Marixol Iparraguirre  Guenetxea :

 

Centro Penitenciario Madrid V

 

carretera M-609

 

28791 Soto del Real

 

ILLUSTRATION MUSICALE :

 

-Ez ez dut nahi, paroles et musique de Julian Lekuona, interprétée par Benito Lertxundi (Non, non, je ne veux pas d'une civilisation comme celle là...)

 

-Pello Joxepe, chant populaire basque chanté par Paco Ibañez.

 

-Ausencia, poème de Lope de Vega , musique Imanol, chanté par Imanol.

 

-Zergatik, par Imanol Larzabal et Georges Moustaki.

 

-Si me quieres escribir, (instrumental), chant populaire espagnol.

 

* Nous reviendrons plus longuement dans une prochaine émission (avec Pierre Prouvèze) sur la version originale de cette chanson (écrite et chantée par Julian Lekuona) et dont Colette Magny s’est inspirée pour écrire « Camarade curé ».


1 commentaire

  • par : Thyde le : 10/02/21 à 23:52

    Superbe travail un grand bravo à toi et à la dame qui a une si jolie voix.
    biz
    T.

Laisser un commentaire :