Dissonances

Dissonances

Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons ensemble un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des voix dissonantes qui portent un éclairage différent sur nos vies, nos luttes et nos espoirs.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 14h00.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

Dissonances du 27 février.

émission du 27/02/2016 nombre de lectures : 321 lectures

Haïr l’étranger, c’est avoir peur de soi…

Une fois n’est pas coutume, cette émission a plusieurs invités, ils s’appellent Avisa, Nhung, Frieda, Natalia, Maki, Raquel et Sergio et viennent de Russie, du Portugal, du Japon, de Suède, de Thaïlande et du Vietnam ….

Ils ont pris la décision de quitter leur pays, souvent leurs familles, parfois leurs enfants ; ils sont arrivés récemment en France, et plus précisément dans les communes du Sud Aveyron, et font tout pour s’intégrer, pour apprendre notre langue, pour trouver du travail, voulant juste voir grandir leurs gosses loin de la misère, voulant juste réaliser ce pourquoi ils sont nés : vivre .

 

Josef Ulla, dans Dissonances, donne aussi la parole à Virginie Lebaron, formatrice au Greta de Millau et à Jacques Pons, ex-intervenant au Craisaf de Rodez. Ils témoignent de leurs actions auprès de ces si mal nommés « étrangers ». Ardents défenseurs de la diversité, ils nous montrent pourquoi et comment le mélange est un enrichissement mutuel.

 

« Et s’ils ont peur de leur ombre, c’est qu’ils se doutent un peu

Que haïr l’étranger c’est avoir peur de soi ».

Jean-Pierre Siméon « Sans frontières fixes »

Collection « Poèmes pour grandir » Cheyne éditeur

 

L’habillage sonore a été assuré par  :

- H.K. et les Saltimbanks qui interprètent :

 « Rallumeurs d’Etoiles », « Citoyen du Monde », « Salam Alaykoum »,    et « Sur la même longueur d’onde ».

-Pierre Perret qui interprète

« La bête est revenue ».

La musique du générique est de Zaragraf

 

L’émission (1 heure) sera diffusée le samedi 27 février à 16h, puis le lundi 29 février à 20h et le mercredi 2  mars à 11h ; 

3 commentaires

  • par : Daniel AZAM le : 27/02/16 à 20:15

    Une idée sympathique, que de faire parler ces gens que l'on n'entend jamais: les étrangers .... et même leurs professeurs !

  • par : Christian R le : 02/03/16 à 22:55

    Bonjour à vous, j’ai écouté avec toujours le même intérêt l’émission dissonances : Chirac le raciste oublié, le % 2015 du FN en Sud Aveyron br ! br ! br; j’en bredouille de peur !.Musique du groupe « ??? Saltimbanques » très adaptée. Bravo que cela dure pour éveiller les chaumières. Cela donne envie de rencontrer tous ces gens différents gravissants leur bout de chemin. Amitiés à vous. Christian.=

  • par : Anita Decazeville le : 05/03/16 à 15:27

    Je ne sais par quel heureux hasard du net, j'ai reçu ce mail...
    Je dis BRAVO à tous pour cette formidable initiative ! Ravie aussi d'avoir ainsi des nouvelles de Joseph rencontré à ses débuts dans le Bassin !... Le temps a passé mais les problèmes demeurent... il nous faut toujours agir pour essayer d'éveiller les consciences et lutter pour faire respecter les droits à la dignité de tout HOMME et "servir premier le plus souffrant" comme le disait l'abbé Pierre ! Bravo et surtout continuez ! AR.

Laisser un commentaire :