Dissonances

Dissonances

Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons ensemble un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des voix dissonantes qui portent un éclairage différent sur nos vies, nos luttes et nos espoirs.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème samedi du mois à 16h00.
  • deuxième diffusion le lundi suivant à 20h00.
  • troisième diffusion le mercredi suivant à 11h00.

Dissonances du 25 mars

émission du 25/03/2017 nombre de lectures : 10 lectures

Migrants , mineurs, , enfants…. Du Soudan à l’Aveyron, via Calais…

Un reportage de Dissonances

Ils n’ont pas 18 ans ; ils ont quitté leur pays pour fuir la guerre, les tortures , l’esclavage. Ils ont traversé la Lybie, navigué sur des embarcations de fortune en Méditerranée pour arriver en Italie ; parcourir ce pays jusqu’aux Alpes, errer sur les routes de France pour arriver à Calais, en face de leur chimère, le Royaume Uni.

 

Puis, un matin de novembre 2016, un bus vient récupérer 25 de ces jeunes migrants mineurs, pour les conduire en Aveyron, au Centre d’Accueil et d’Orientation de Pont de Salars,. Ils y sont restés presque 3 mois.

 

De novembre 2016 à février 2017, l’équipe de Dissonances a suivi l’évolution de ce groupe de 25 adolescents migrants

A  travers le regard des membres de l’équipe du Centre d’Accueil de Pont de Salars, et notamment de son directeur, Laurent Garot, nous découvrons l’approche mise en œuvre par l’équipe , toute empreinte d’humanisme, leur permettant de se retrouver dans leur état d’enfant, de souffler un peu, dans leur long périple vers la liberté et la dignité.

 

 En fin d’émission, à la 53ème minute, , nous retrouverons Elsa Dauphin et sa chronique poélitique : « Elections ».

 migrants

Pour compléter l’émission :

L’Anse du Lac, la base Nautique gérée par la Ligue de l’Enseignement et dirigée par Laurent Garot.

Le site de Michel Bühler

 Habillage sonore (dans l’ordre d’apparition) :

- Vincent zanetti et la compagnie Djinn Jow

- Mineurs isolés, enfats en danger, reportage de Chiara Sambuchi (ZDF)

- « Tant bien que mal » ; Serge Regianni (émission «  ça peut pas faire de mal », France Inter)

- « Cancion para un nino en la calle » ; Calle 13

- « Eloge de l’autre », Tahar Ben Jelloun (émission «  ça peut pas faire de mal », France Inter)

- «  La vague’, Michel Bühler

- « Pal Norte » ,Mercedes Sosa,

- « Home » (traduit de l’anglais par Paul Tanguy), Warsan Shire (émission «  ça peut pas faire de mal », France Inter)

- « L’étranger », Michel Bühler

- « O grito do passarinho », Didier Labbé quartet,

- « Cancion para un nino en la calle »,  Mercedes Sosa

La musique du générique est de Zaragraf 

 Cette émission est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6)samedi 25 mars à 16h, lundi 27 mars, à 20 h,  et mercredi 29 mars, à 11h, sur Radio St Affrique 

 

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

Dissonances du 25 février

émission du 25/02/2017 nombre de lectures : 134 lectures

"UN HIVER DE CHIEN, PARIS 1870-1871" LA PLUME SOCIALE DE FRED MORISSE

Fred a vécu son enfance tout près de Paris, au sein des grands ensembles bâtis pour accueillir les populations de pauvres où se croisaient les espagnols, les portugais, les vietnamiens, les nord-africains….

Cette vie, riche de rencontres, l’a amené à l’écriture, et à la publication  de nouvelles, de romans, de livres jeunesse, qui s’inscrivent tous dans la littérature sociale contemporaine.

 

Aujourd’hui, autour du dernier livre de Fred Morisse, »Un hiver de chien », il va être, question d’un évènement très peu connu du grand public et rarement abordé dans la littérature et les programmes scolaires, à savoir le siège de Paris par les Prussiens lors du terrible hiver de 1870-1871.

Fred Morisse

 

Aujourd’hui, à travers le regard d’une bande de gosses et du chien Floréal, l’auteur, Fred Morisse, nous fait revivre la vie quotidienne de ces quartiers populaires parisiens ainsi que les grands faits du siège de Paris, à la veille de la Commune et de sa Semaine sanglante.

Le livre "Un hiver de chien, Paris 1870-1871" est en vente à la Librairie du Progrès à Saint Affrique.

 

En fin d’émission, à la 54ème minute, , nous retrouverons Elsa Dauphin et sa chronique poélitique : « Asli Erdogan ».

 

Pour compléter l’émission :

-Fred Morisse, son blog, ses publications :http://eff-aim.blogspot.fr/

-Fred Morisse, ses dessins d’actualité : http://chronique-hebdo.blogspot.fr/p/les.html

-« Un hiver de chien, Paris 1870-1871 » :http://un-hiver-de-chien.blogspot.fr/

-Edition Depeyrot : http://www.13envues.fr/

-Editions Chant d’Orties :http://chantdorties.free.fr/

-Les conférences d’Henri Guillemin :http://www.ecosynchro.org/henri-guillemin-mp3.php

 

 Habillage sonore :

-L’armistice (Alphonse Leclerc (1871)), interprété par Francesca Solleville (extrait)

-La défense de Pais (Anonyme-Air de Fualdès), interprété par Mouloudji (extrait)

-Son « Henri Guillemin, La Commune 1 (extrait)

-La Canaille (Alexis Bouvier-Joseph Darcier 1871), interprété par Francesca Solleville

-La semaine sanglante (Jean-Baptiste Clément-Antoine Renard 1871), interprété Les Amis d’ta femme (extrait)

-Le temps des cerises (Jean-Baptiste Clément - Antoine Renard, 1866 (rajout dernier couplet 1871)),

 

mix age Noir Désir, Yves Montand, Marc Ogeret, Fred Gouin, Cora Vaucaire, Mouloudji, les Stentors, Serge Utge-Royo 

-La Commune est en lutte, Jean Roger Caussimon

-Sur la Commune, Serge Utge-Royo

-Poète…vos papiers, Léo Ferré

La musique du générique est de Zaragraf 

 Cette émission est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6),  Samedi 25 février à 16h, Lundi 27 février, à 20 h,  et Mercredi 1er mars, à 11h. 

2 commentaires

  • par : Annie le : 03/03/17 à 10:39

    Je ne sais plus pour qu'elle raison je me posais là question
    de savoir mais enfait Napoleon lll Qu'à t il fait?
    Un petit voyage sur internet m'a été utile bien sûr
    Alors pour moi ce ne sera pas une dissonance comme d'habitude du reste
    Merci donc pour vos émissions et merci à Fred Morisse
    Bises

    Annie

  • par : Fred le : 03/03/17 à 10:42

    J'ai écouté l'émission. Très chouette ! Musicale à souhait.
    C'est sympa d'avoir "inviter" H.Guillemin ;) Et il fallait oser : enchaîner Noir Désir et Yves Montand !
    FM

Laisser un commentaire :

Dissonances du 28 Janvier

émission du 28/01/2017 nombre de lectures : 175 lectures

YVES DURAND , CONTEUR ET COMEDIEN BILINGUE

Dans Dissonances nous découvrirons ensemble, à travers  l’itinéraire d’Yves Durand,  comment cet enfant du pays  s’est emparé de la langue occitane pour la faire vivre à travers sa profession de conteur et de comédien.

Mais la faire vivre , non pas de manière intégriste, plutôt d’une manière ouverte, balayant les frontières linguistiques, allant d’une culture à l’autre.

 YD

Dans Dissonances, Josef Ulla donne la parole à Yves Durand. Avec lui,  pendant une heure,  il sera question de l’école d’avant l’école, de militantisme et d’ouverture aux autres .

Aujourd’hui,  Il sera question, de vie et de violences, mais aussi de poésie, de légendes, de dames de pierre, de Molière, d’Art Brut …. Autant de thèmes  abordés avec Yves Durand, poète, comédien , musicien et conteur.

 

En fin d’émission, à la 54ème minute, , nous retrouverons Elsa Dauphin et sa chronique poélitique : « Humanité et animalité, la mort du loup ».

 

Pour compléter l’émission :

Yves Durand, conteur :-http://www.sirventes.com/performer/yves-durand/

Yves Durand, auteur : http://www.decouvertes-occitanes.fr/fr/l-ostal-del-libre-editions-et-diffusion/122-la-dame-de-pierre-bil-cd-yves-durand-9782914662185.html

Yves Durand, comédien :--http://www.larampe-tio.org/artist/peire-petit/

 Habillage sonore :

Macarel Show,  Dins la vila de Tolosa

Arnaud Cance,  L’uèlh blu

Mosaica

La Mal Coiffée ,  L’ome pichon

Yves Durand (La Dame de Pierre-Dona de pèira)

Famila Artus, Lo drac deu retjons

La Talvera , Las nou vertats

Claude Nougaro, Vie Violences

Henri Tachan, La chasse

La musique du générique est de Zaragraf 

 Cette émission est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6)Samedi 28 janvier à 16h, Lundi 30 janvier, à 20 h,  et Mercredi 1er février, à 11h. 

1 commentaire

  • par : Christian le : 03/02/17 à 18:47

    Bonjour à vous, j’ai pu suivre l’émission, comme toujours passionnante par les profils divers des intervenants et de leurs apports impliqués variés.. j’ai aussi beaucoup aimé le texte de la poèlitiste Elsa Dauphin, car sans doute j’ai pris le temps nécessaire d’écouter… Bravo à tous. Amicalement à vous Christian=

Laisser un commentaire :