Culturelles

Dissonances du 23 janvier.

émission du 23/01/2016 nombre de lectures : 261 lectures

CHRISTIAN RAGOT, artiste et designer engagé

CHRISTIAN RAGOT, artiste et designer engagé

Christian Ragot est un créateur, au parcours singulier,  dont l’œuvre continue de marquer l’histoire du design .Inventant sans cesse, avec un regard lucide sur le monde, il ne s’est jamais laissé tenter  par les chemins du succès.
Dès 1970, Christian  Ragot a voulu une approche sociale et critique du design. Expérimenter la matière, s’inspirer de la conquête spatiale ou de la consommation intensive, détourner les objets, voici tout ce qui résume 55 années de  créations, à mi-chemin entre le design et l’art,  témoins d'une démarche artistique engagée et sans cesse en mouvement d'un designer hors mode.
Venant souvent se ressourcer à Montlaur, Christian Ragot nous fait le plaisir d’être sur Radio Saint Affrique, dans l’émission Dissonances pour nous parler de design, bien sûr, mais aussi d’architecture,  de dessIN et de dessEIN, de fourchettes, de mouchoirs jetables, de cercueils et de « Le Corbusier ».
Pour en savoir davantage sur l’itinéraire créatif de Christian Ragot :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Ragot
http://piaceleradieux.com/bezard-lecorbusier-fermeradieuse.php
L’habillage sonore a été assuré par  :
- Serge Reggiani  qui a interprété Les Loups sont entrés dans Paris ;
- Joan Bez qui a chanté La ballade de Sacco et Vanzetti
- Anne Sylvestre, pour ses chemins du vents ;
- Joan Pau Verdier, avec Ma Marseillaise à moi
- et Gilbert Lafaille qui clôture cette émission avec sa chanson intitulée « Ici ».
 
L’émission sera rediffusée le lundi 25 janvier à 20h et le mercredi 27  janvier à 11h ;

 

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

Dissonances du 26 decembre.

émission du 26/12/2015 nombre de lectures : 284 lectures

ISABELLE LE MOAL… NUL NE GUERIT DE SON ENFANCE. Des bidonvilles de Barcelone à ceux de Trujillo …

 

 « Caminante, no hay Camino, el camino se hace al andar », ou, en français, « il n’y a pas de route toute tracée, c’est à toi de la tracer en avançant ». Cette phrase tirée d’un poème d’Antonio Machado Illustre bien le parcours atypique d’Isabelle le Moal.

Née en Andalousie, dans le sud de l’Espagne, sous le franquisme, petite enfance vécue dans un bidonville du côté de Barcelone en compagnie des gitans, arrivée en France, intégration réussie grâce au militantisme des hussards noirs de la République, Isabelle Le Moal a continué sa route comme enseignante en France puis en  Amérique Latine, pour la poursuivre de nos jours, au Pérou, dans un bidonville …. Un itinéraire parfaitement défini par  le texte  de Jean Ferrat : « Nul ne guérit de son enfance ».

 

Dans cette émission de Dissonances, préparée et animée par Josef Ulla , il sera question :

-d’un parcours de vie exceptionnel,

-d’une enfance pauvre financièrement mais riche de rencontres et de découvertes,

-d’un élan donné par ses parents qui a permis à Isabel de pédaler toute seule et d’avancer,

-mais aussi d’un investissement solidaire.

Ce soir, nous allons évoquer le chemin d’ Isabelle Le Moal qui va nous conduire des bidonvilles de Barcelone à ceux de Trujillo …

 

Pour toutes les informations concernant l’ONG «  Pour les bébés Alto Salaverry  » :

Un site :

http://bebeduperou.org/?page_id=58

Une vidéo :

 480 video isabelle.mp4

Une adresse :

Association  « Pour les bébés Alto Salaverry  » P.B.A.S
14 rue des Acacias
Ceignac
12450 CALMONT

Un mel : lueurs.despoir.pour.les.bebes@gmail.com

Un téléphone : 05 65 71 46 30

 

Habillage sonore :

- Le métèque de Moustaki, interprété en espagnol par Yeyè de Cadiz ;

- Fils de… et La quête de Jacques Brel ;

- Nul ne guérit de son enfance de Jean Ferrat ;

Et des morceaux musicaux interprétés par le groupe péruvien, Alma del Sur.

 

L’émission sera rediffusée le lundi 28 décembre à 20h et le mercredi 30  décembre à 11h ;

3 commentaires

  • par : Clement le : 29/12/15 à 10:51

    Magnifique émission ! Félicitation !!!

    Je n'imaginais pas tout ça concernant Isabel Le Moal !

    Clément

  • par : Annie et Pierre D le : 29/12/15 à 16:49

    C'est avec beaucoup d'émotion que nous avons écouté "Dissonance"
    D'abord je ne connaissais pas cette phrase " nul ne guérit de son enfance"
    Elle raisonne très fort pour moi
    Je connaissais un peu de ton parcours Isabelle où étais tu en Corrèze?
    Un bel hommage aussi aux instits Beaucoup le méritent
    Annie et Pierre

  • par : Christian R le : 15/01/16 à 20:18

    J'ai écouté avec un vif intérêt, la dernière émission de cette prof remarquable, qui a traversé toutes les épreuves que le XXè siècle a engendré. Elle était de cette génération sacrifiée au nom du fascisme, (le franquisme en faisait partie et Pétain ambassadeur à Madrid) par des individus que l’on croyait disparus... Bises à vous Christian

Laisser un commentaire :

Dissonances du 28 novembre

émission du 28/11/2015 nombre de lectures : 354 lectures

SABINE JAUFFRET et MICHEL JULLIARD

Est-ce qu’aujourd’hui, tout artiste qui veut être reconnu doit passer sous les fourches caudines des installations, des performances, des vidéos soporifiques ou des photographies plasticiennes ? Ou alors, existe-t-il des créateurs, des artistes qui ne se plient pas au diktat de l’art officiel que certains, comme l’écrivain Alain Leduc, qualifient de cynique, de ludique et de futile.
Ce mois-ci, Dissonances reçoit deux de ces artistes qui créent dans le silence de leurs ateliers et qui sont aux antipodes  des attitudes institutionnalisées.
Il s’agit de Sabine Jauffret et de Michel Julliard, deux artistes qui marchent sur les chemins du vent et créent dans les marges. Deux artistes enragés et engagés réunis par leur éthique face à leur création artistique.

Dans Dissonances, préparée et animée par Josef Ulla , il sera question de l’art contemporain , de la place de l’éthique dans la pratique artistique. Sabine Jauffret et Michel Julliard évoqueront le formatage, le marché de l’art, mais aussi l’engagement de l’artiste, et sa liberté de création.
 
Diffusions : Samedi  28 novembre (16h), lundi 30 novembre (20h) et mercredi 2 décembre à (11h).
Liens Internet :
Michel Julliard : http://culturebox.francetvinfo.fr/michel-julliard-lart-postal-au-jour-le-jour-21625
                             http://www.arthesee.org/xml/DVD/BAnnonce_Julliard.html
Expo d'art postal "Jaurès 2014, Foutez-nous la paix mondiale » :   
                            https://jeanjaurespostal.wordpress.com/
La revue Ecritique ( revue qui se propose de contribuer à la nécessaire déconstruction de l’idéologie néolibérale qui domine l’art et la culture contemporaines, d’en analyser les fonctionnements et d’en révéler les effets aliénants à partir notamment des apports des sciences humaines.) :      http://www.ddp-art-group.com/1-accueil/ecritique/revue-ecritique.html
Les enregistrements d'Oxfish : https://soundcloud.com/oxfish-2
Contact : oxfishmusic@gmail.com     Tel : 0601084291

Liste des chansons diffusées dans l’émission:
Le nombril, Jeanne Moreau
Médiocratie, Hubert-Félix Tiéphaine
Wasted, Oxfish
Sais-tu que tu es à peindre nue, Mona Eftre
Scherzo de Félix Mendelsson, Quatuor Renoir

1 commentaire

  • par : Christian le : 14/12/15 à 17:43

    L’émission de Sabine et Michel à deux est je pense un exercice difficile, car s’il n’y a pas compétition entre les partenaires invités, il y a un partage des points de vue tacite à trouver, sinon le risque encouru est d'aboutir dans la confrontation des points de vue. Ils ne sont pas tombés dans ce travers, et j’aurais aimé en savoir plus sur l’exposition évoquée par Sabine sur « l’Art postal « dont elle évoque le but : subversion / provocation...Quant à Michel, voix limpide pour nous dire «qu' être dans le doute, dans le faire, c’est découvrir l’art par la bonne porte ». Je ne peux qu’acquiescer. Bravo à eux, à vous tous et bon vent à l’émission et aux animateurs. Amicalement à vous. Christian

Laisser un commentaire :